2076 Jul

 

 

Retrouvez Bertolt Brecht sur Maisons d'écrivains

Les livres de Bertolt Brecht chez Amazon

 

 

 

La vie de Galilée

 

2077 Jul

 

Galilée, au demeurant grand amateur de bonne vie, reprend à son compte l'invention danoise d'une lunette et, du coup, améliore son maigre salaire de professeur. Il est avide de nourritures tant terrestres que spirituelles et l'un de ses plus grands désirs est de lutter contre les superstitions et de transmettre son savoir. C'est à la cour de Florence qu'il espère imposer ses nouvelles théories : la lune n'a pas de lumière propre ; elle est, comme la terre, éclairée par le soleil. Cependant, l'Inquisition, qui en a saisi les subversives implications, réduit leur auteur au silence. Des années plus tard, Galilée, à moitié aveugle, prisonnier de l'Inquisition, réussit malgré tout à écrire les Discorsi qu'il dissimule dans une mappemonde. Quand, revenant le voir, son élève favori apprend son existence, il croit comprendre que la rétractation n'était qu un subterfuge. Mais Galilée le détrompe, il aurait pu ne pas craindre les représailles ; il lui demande d emporter les Discorsi à l'étranger.

 

---> La vie de Galilée chez Amazon en livre de poche

 

 

La Résistible Ascencion d'Arturo Ui

 

2078 Jul

 

Composée de 17 scènes, elle est une parabole sur la prise de pouvoir d'Hitler et son extension. Elles sont transposées dans le milieu du crime qui s'était développé à l'époque aux États-Unis. La figure principale d'Arturo Ui représente Adolf Hitler, mais il emprunte aussi des traits à Al Capone. Dans les personnages, on reconnait sans difficulté leurs modèles (Dollfuss, Goebbels, Göring, von Hindenburg, Hitler, van der Lubbe, von Papen, Röhm). De même, Chicago représente l'Allemagne et la ville Cicero symbolise l'Autriche.

 

---> La Résistible Ascension d'Arturo Ui chez Amazon en livre de poche

 

 

L'Opéra de quat'sous

 

2079 Jul

 

Mendiants, voleurs, putains... Plongée haute en couleurs dans les bas-fonds de Soho vers 1900, où brigands et bourgeois s’exploitent, rêvent et s’encanaillent. Peachum, qui fait de la pauvreté son fonds de commerce, s’enrichit sur le dos de faux mendiants s’évertuant à éveiller la compassion des passants. Ces rues sont aussi le domaine de Mackie le Surineur, petit truand aux compétences multiples. Parce qu’il n’est ni charmant ni galant, il séduit, au grand dam de ses parents, Polly Peachum. Les épousailles de pacotille sont organisées à la hâte par la bande de Mackie dans une écurie. Mais le bonheur de la belle ne durera pas, son prince étant livré à Tiger-Brown, chef de la police et meilleur ami de Mackie, par la jalouse Jenny-des-Lupanars.

 

---> L'opéra de quat'sous chez Amazon en livre de poche

 

 

Grand-peur et misère du IIIème Reich

 

2080 Jul

 

Les vingt-quatre scènes qui composent la pièce dressent un portrait de la société allemande depuis l’avènement d’Hitler jusqu’aux prémices de la guerre sans toutefois suivre une chronologie rigoureuse. Brecht s’est directement inspiré de récits de témoins oculaires et d’extraits de journaux pour composer ce texte qui montre l’enracinement profond du régime nazi dans toutes les sphères du peuple allemand. On y voit tour à tour la bourgeoisie, le corps médical, la justice, les enfants, les prisonniers, etc. évoluer face au régime. "Le Mouchard" est une des vingt-quatre scènes qui composent cette pièce. Elle raconte l'histoire d'un couple allemand qui est persuadé que leur enfant est parti les dénoncer à la Gestapo car le père, bien que patriote, vient de formuler quelques critiques à l'encontre du régime. Cette scène exprime fort bien le climat de suspicion, la politique de délation, l’atmosphère de paranoïa et d'endoctrinement qui régnait sous le IIIe Reich.

 

---> Grand-peur et misère du IIIe Reich chez Amazon en livre de poche

 

 

Journal d'Amérique

 

2081 Jul

 

Dès le soir du 29 février 1933, deux jours après l'incendie du Reichstag et le début du règne dictatorial de Hitler, Bertolt Brecht et sa famille fuirent l'Allemagne. Plusieurs années durant, ils restèrent en Scandinavie. Avec l'avancée des armées allemandes, le danger les poursuivait comme leur ombre. En mai 1941, la famille obtenait des visas pour les Etats-Unis et c'est lors du voyage de Vladivostok à Los Angeles, sur un bateau suédois, que Brecht apprit l'attaque de l'Union soviétique par l'Allemagne. C'est dans ce contexte que Brecht arrive en Californie et commence son Journal d Amérique. Celui-ci fait partie des journaux tenus de 1938 à 1955 qui ont paru en 1976 dans une première édition française sous le titre Journal de travail. Son regard sur l'Amérique montre bien les difficultés des émigrés européens dans le royaume de la fabrication des rêves. Brecht n'y a jamais pris racine mais tout ce qu'il rapporte, observe et scrute nous donne non seulement une image fidèle des émigrés de l'époque mais aussi celle, toujours actuelle, de ce pays des possibilités illimitées. Evidemment il travaille pour Hollywood mais sans grand succès, évidemment il cherche des productions pour ses pièces, mais là encore le succès n'est pas au rendez-vous. Le Journal est donc aussi une sorte d'ersatz. La politique joue dans ses observations un rôle prépondérant. Son regard impitoyable et analytique d'une Allemagne (et au-delà d'une Europe) mise en cendres par des forces intérieures et extérieures, porte toujours aujourd hui.

  

---> Journal d'Amérique chez Amazon

 

 

La bonne âme du Se-Tchouan

 

2082 Jul

 

Dans une rue de la capitale du Se-Tchouan, Wang, le marchand d’eau se désespère de sa pauvreté, comme de celle de tous les habitants de sa province. Il vient d’apprendre que les Dieux ont entendu leurs plaintes et que deux d’entre eux vont arriver sur terre pour constater la situation. Les voici ! Ils demandent à Wang de les aider à trouver une chambre pour la nuit. Wang s’exécute mais tout le monde l’éconduit. Les dieux s’interrogent : n’y aurait-il plus de bonne âme dans le Se-Tchouan ?

 

---> La Bonne Ame du Se-Tchouan chez Amazon en livre de poche

 

 

Petit organon pour le théâtre

 

2083 Jul

 

Il faut que les reproductions s'effacent devant ce qui a été reproduit, la vie en commun des hommes, et le plaisir procuré par leur perfection doit être porté au plaisir plus élevé de voir traitées comme provisoires et imparfaites les règles mises en évidence dans cette vie en commun. C'est en cela que le théâtre laisse le spectateur productif, par-delà le regard porté sur le spectacle. Dans son théâtre, puisse le spectateur jouir comme d'un divertissement de ses terribles et interminables travaux, qui sont censés lui assurer sa subsistance, ainsi que de l'effroi de son incessante métamorphose. Qu'il s'y produise de la façon la plus légère ; car le mode d' existence le plus léger est dans l art. (Brecht)

 

---> Petit organon pour le théâtre chez Amazon en livre de poche

 

 

La Noce

 

2084 Jul

 

La Noce est la plus longue et la plus jouée des pièces en un acte que Brecht écrivit en 1919, à l'âge de vingt-et-un an. Inspiré par les foires de sa ville natale d'Augsbourg et par les fêtes de la bière de Munich, il raconte ici un moment clé de la vie de chacun, le repas de noces. Créée en 1926 à Francfort, la pièce rencontre un demi-succès mais fait scandale. Dans la deuxième partie des années vingt, probablement dans le contexte d'un projet cinématographique non réalisé, Brecht intitule son manuscrit La Noce chez les petits bourgeois, ce qui en rétrécit un peu le "champ d application". La pièce n'ayant jamais été publiée du vivant de Brecht, les éditeurs allemands ont choisi après sa mort de garder ce titre, correspondant, semble-t-il, à l'image (vraie et fausse) de terreur de la bourgeoisie alors attribuée à l'auteur. Nous publions ici la version de 1919, que l'on retrouve dans l'édition allemande des oeuvres complètes.

 

---> La Noce chez Amazon en livre de poche

 

 

Sainte Jeanne des abattoirs

 

2085 Jul

 

Au milieu des années vingt du siècle dernier Brecht commença à étudier le fonctionnement de l'économie capitaliste et la spéculation boursière. C'était évidemment leur impact sur la société bourgeoise qui constituait l'objet de son intérêt. Animé par la lecture de romans américains jouant dans les milieux boursiers, il commence deux projets d'écriture Dan Drew et Jo Fleischhacker à Chicago qui ne seront jamais finalisés. Mais ces travaux préliminaires se retrouveront, en partie, dans La Sainte Jeanne des abattoirs, pièce dans laquelle Brecht introduit la thématique de l'Armée du salut. Cette dernière constitue, son nom le dit bien, un contrepoint dramatique aux marchands de bestiaux. Mais loin de construire une histoire où tout est soit blanc soit noir, Brecht met en évidence la complémentarité des actions sociales menées par Jeanne et ses "Chapeaux noirs" avec la brutalité des moeurs dans les abattoirs de Chicago. La pièce doit, selon Brecht, montrer l'homme faustien au stade présent de son évolution. Nous publions ici la version de 1937, celle de dernière main, que Brecht considéra comme définitive.

 

---> Sainte Jeanne des abattoirs chez Amazon en livre de poche

 

 

Maître Puntila et son valet Matti

 

2086 Jul

 

Puntila, riche propriétaire, a deux visages : à jeun, il est violent, calculateur et égoïste, mais quand il a bu, il devient doux, affable et généreux. Peu à peu, Matti, son chauffeur va se lasser d’être tour à tour son meilleur ami et son souffre-douleur. Pour parler de l’insupportable domination de l’homme par l’homme, Bertolt Brecht s’empare du duo maître/valet si cher aux comédies classiques. Car, selon lui, le rire est l’outil idéal pour inviter à la réflexion et à l’émancipation.

 

---> Maitre Puntila et son valet Matti chez Amazon en livre de poche

 

 

Le cercle de craie caucasien

 

2087 Jul

 

Dans une ville de l'ancien Caucase, le gouverneur est renversé et pendu. Sa femme s'enfuit en laissant son enfant, le petit Michel. Groucha, une fille de cuisine, ira, pour le sauver des mains des hommes d'armes acharnés à le retrouver, jusqu'à épouser un paysan prétendument mourant. La guerre finie, provisoirement, le fiancé de Groucha, le soldat Simon, la retrouve avec cet enfant, se méprend, et la quitte. La femme du gouverneur revient elle aussi et réclame Michel. Pendant la guerre, le grand-duc a trouvé refuge auprès du vagabond Azdak qui a été nommé, à la faveur de la pagaille générale, juge du district. Ses jugements n'ont jamais été que paradoxaux : ne prenait-il pas aux riches pour donner aux pauvres ? C'est lui qui prononcera la sentence aux termes de laquelle l'une des deux femmes, Groucha ou la femme du gouverneur, gardera le petit Michel.

 

---> Le cercle de craie caucasien chez Amazon en livre de poche

 

 

Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny

 

2089 Jul

 

Mahagonny Songspiel, créé en 1927 à Baden-Baden, est né de la collaboration entre Bertolt Brecht et Kurt Weill. Le spectacle de six chansons (dont la célèbre Alabama Song) durait 25 minutes. Ils le reprennent et le développent trois ans plus tard, en 1930, sous le titre Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny ; cet opéra est, dès sa création, interdit en Allemagne.

Il raconte la naissance, l'apogée et la chute de Mahagonny, une ville imaginaire fondée par trois criminels en Amérique. C'est une ville piège destinée à récolter l'argent des chercheurs d'or de la région. Prostituées, alcool et amusement attirent les chercheurs fatigués qui viennent dépenser leur or. Un jour, un bûcheron de l'Alaska, découvre qu'il y manque quelque chose. Il veut supprimer le panneau "Défense de ..." par "c'est ton droit". Cette devise fait de la ville un lieu de débauche. Lorsque ce bûcheron se retrouve sans le sou, la justice, incarnée par les criminels fondateurs de la ville, le condamne à la chaise électrique. La ville va sombrer dans le chaos.

Brecht ne nie pas le plaisir du spectateur, mais Mahagonny est avant tout un opéra innovant, épique, où le centre de gravité traditionnel est déplacé. Les procédés du théâtre épique sont ici appliqués à l'opéra et de la même façon, la musique s'allie au texte pour prendre position. Brecht remet ainsi en cause les formes traditionnelles de l'opéra classique. AvecMahagonny, il affirme la nécessité de la fonction idéologique de l'opéra, qui ouvre à la discussion et à une remise en cause sociale. Cette pièce est en fait une gigantesque métaphore du capitalisme. Elle montre comment celui-ci s'est facilement imposé et comment il peut s'autodétruire.

 

---> Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny chez Amazon en livre de poche

 

 

La vieille dame indigne et autres histoires

 

2090 Jul

 

J'ai vu une photographie d'elle qui la montre sur son lit de mort et qui avait été faite pour les enfants. On voit un tout petit visage aux rides nombreuses, aux lèvres minces, mais à la bouche large. Beaucoup de choses petites, mais aucune petitesse. Elle avait savouré pleinement les longues années de servitude et les brèves années de liberté et consommé le pain de la vie jusqu'aux dernières miettes.

 

---> La Vieille Dame indigne et autres histoires : 1928-1948 chez Amazon

 

 

Antigone

 

2091 Jul

 

Antigone face à Créon. Dans la tragédie de Sophocle, le conflit entre le souverain de Thèbes et la fille d'Oedipe mène inévitablement à la destruction. Les deux protagonistes de la famille des Labdacides campent implacablement sur leurs positions. Hegel y voyait l' incarnation du tragique : le défenseur de la raison d'État contre la protectrice de la dignité familiale, deux causes ayant les mêmes droits s'affrontent avec force et se détruisent. De retour d'exil en 1947, Brecht s intéresse au sujet, considérant dans un premier temps le drame de Sophocle comme un refus de la tyrannie et une approche de la démocratie. Au cours de son travail, il actualise la pièce : la force inéluctable du destin est effacée et la violence apparaît au premier plan. L'essentiel ici pour Brecht est de montrer la violence qui accompagne le délabrement des plus hautes sphères de l'État.

 

---> Antigone chez Amazon en livre de poche

 

 

Don Juan ou le festin de pierre

 

2092 Jul

 

En adaptant Molière, Brecht voulait à la fois ôter au personnage de don Juan le prestige de héros tragique dont la tradition romantique l'avait entouré et renforcer les effets comiques de la pièce afin de supprimer le caractère de séduction du grand seigneur libertin, qui altérait selon lui chez Molière la portée critique de la pièce. Le lecteur curieux de théâtre prendra sans doute plaisir à apprécier, au-delà des intentions idéologiques affirmées par Brecht, la subtilité et l'efficacité des innovations apportées au Don Juan de Molière, lui-même fruit d'un étonnant amalgame de traditions antérieures.

 

---> Dom Juan ou Le Festin de pierre chez Amazon en livre de poche

 

 

Homme pour homme

 

2093 Jul

 

Très tôt déjà on trouve chez Brecht des notes pour cette pièce. Apparemment sous l'effet de la Grande Guerre, Brecht projette un personnage qui, par la force de l'environnement (et des hommes) auxquels il est exposé, devient interchangeable, et dont l' individualité s'éteint. Il lui donne d'abord le nom de Galgei mais au milieu des années vingt, fortement impressionné par la lecture des Barrack Room Ballads de Rudyard Kipling, Galgei devient le porteur Galy Gay dans les baraquements de Kilkoa dans les Indes. Brecht s'éloigne alors de l'expressionnisme de son temps et de ses appels un peu abstraits à l'Homme. Au lieu d'un vrai changement du personnage voulu par les expressionnistes et impliquant un mûrissement éthique, Brecht vulgarise la transformation subie par le porteur Galy Gay. Elle devient presque un acte mécanique. À la fin des années vingt, devant la montée du national-socialisme, Brecht se voit obligé de modifier la pièce. Il reconnaît que la masse, sous l'influence de laquelle Galy Gay se transforme, nécessite une description plus précise. Ainsi se forme pendant les années suivantes une nouvelle version dans laquelle les côtés romantiques et aventureux de la version de 1926 sont refoulés et où la transformation du personnage est présentée comme négative. Pour se faire une idée plus concrète des changements que Brecht entreprit, le lecteur trouvera ici deux versions de la pièce, celle de 1926 et celle de 1938. Beaucoup plus tard, en 1953, révisant ses premières pièces, Brecht écrivait : "Le problème de la pièce est la fausse, la mauvaise collectivité (la bande ) et son pouvoir de séduction... "

 

---> Homme pour Homme chez Amazon

 

 

Mère Courage et ses enfants

 

2094 Jul

 

De 1618 à 1648, la guerre de Trente Ans a dévasté l'Europe. Pour Brecht, cette guerre est "l'une des premières guerres gigantesques que le capitalisme a attirées sur l'Europe."  Mère Courage reconnaît l'essence mercantile de cette guerre : elle suit les armées avec sa carriole de marchandises et fait de bonnes affaires. "Tout au long de la pièce, Mère Courage a les yeux collés, elle n'arrive pas à le voir ; pour elle, le négoce est extensif à la guerre, la guerre est contingente au négoce." (Roland Barthes) Mais cette marchande a aussi des enfants, et c'est là que la bât blesse et que la dialectique passe à l'attaque. Brecht écrivit Mère Courage en exil, à l'automne 1940, à une époque où le peuple allemand était aussi peu capable que Mère Courage de tirer les leçons de ses malheurs et de surmonter ses contradictions. Mais aujourd'hui, les Mère Courage ont-elles disparu ? La mise en scène de la pièce par Brecht en 1949, avec le Berliner Ensemble, a pour la première fois fait connaître concrètement au public, et avec un immense succès, le théâtre épique et dialectique, tel que Brecht l'avait conçu pendant son exil. À la fin de ce volume, le lecteur trouvera des textes de Brecht éclairant Mère Courage sous cet angle.

 

---> Mère Courage et ses enfants chez Amazon en livre de poche

 

 

L'Uppercut et autres récits sportifs

 

2095 Jul

 

Monsieur K. posait les questions suivantes : " Chaque matin mon voisin fait de la musique sur un gramophone. Pourquoi fait-il de la musique ? On me dit parce qu'il fait de la gymnastique. Pourquoi fait-il de la gymnastique ? Parce qu'il a besoin d'être fort, me dit-on. Pour quelle raison a-t-il besoin d'être fort ? Parce qu'il lui faut vaincre ses ennemis dans la ville, dit-il. Pourquoi lui faut-il vaincre des ennemis ? Parce qu'il veut manger, me dit-on. " Après qu'on lui eut dit que son voisin faisait de la musique pour faire de la gymnastique, de la gymnastique pour être fort, voulait être fort pour abattre ses ennemis, abattait ses ennemis pour manger, monsieur K. posa sa question : " Pourquoi mange-t-il ? "

 

---> L'Uppercut : Et autres textes sportifs chez Amazon

 

 

De la séduction des anges poèmes et textes érotiques

 

2096 Jul

 

Parmi les nombreux poèmes de Brecht se trouvent quelques chefs-d'oeuvre longtemps inédits, des poèmes sur l'amour. Autre trouvaille : quatre textes érotiques proposant au lecteur quelque chose de très surprenant, un érotisme didactique. C'est au buffet de la gare d'Helsingfors que Ziffel parle avec Kalle, un ouvrier métallurgiste. Les deux exilés parlent de politique, mais on pourrait très bien imaginer qu'ils parlent d'amour. L'origine des quatre textes, qu'on a trouvés cinquante ans après leur écriture dans les archives de l'écrivain, remonte à l'époque où Brecht, lui-même exilé, se trouvait en Finlande et écrivit les Dialogues d'exilés. Le parler de Kalle rappelle le style de ces dialogues, et ce langage populaire rend ses observations sur le comportement amoureux des hommes et des femmes encore plus étonnantes. Bien que le goût de Brecht pour les femmes soit connu, il n'est ni érotologue ni érotomane. Il reste toujours à la recherche des mécanismes sociaux qui déterminent, en amour aussi, le comportement humain. Ses consignes pratiques "Il vous faut des occasions" ou ses observations sur l'amour qui naît au premier regard ce qu'il distingue, bien sûr, du moment où il tombe sur le cul d'une femme de ménage sont vraiment très amusantes sans jamais rien perdre de leur pertinence.

  

---> De la seduction des anges : poemes et textes érotiques chez Amazon

 

 

Jean la Chance et autres inédits

 

2097 Jul

 

Elle est partie dans le soir qui était si beau, avec ses cheveux, ses yeux et tout ce qui m'appartenait, et aussi mon cœur. On ne la voit plus nulle part, elle n'existe plus. Le vent ne la sent plus, mais il souffle encore, le soleil ne la voit plus, mais il éclaire encore, elle s'appelait Jeanne, elle n'est plus là, et je ne peux pas la rattraper, elle n'a plus de pieds. Je marche, je vois les arbres, le soleil et l'herbe, des gens aussi. Mais déjà son visage disparaît en devenant plus parfait. Il se confond avec les nuages, le vent et le soleil. Les nuages l'enveloppent, le vent l'emporte et la lumière brille au travers.

 

---> Jean de la Chance et autres inédits chez Amazon

 

 

Dialogues d'exilés

 

2098 Jul

 

Admiré par Roland Barthes et Bernard Dort, Dialogues d’Exilés de Bertold Brecht, texte méconnu et original écrit en exil – commencé en Finlande en 1940 et achevé aux Etats-Unis -, confronte Kalle l’ouvrier et Ziffel le physicien, tous deux au comptoir d’un buffet de gare, vidant quelques chopes de bière et engagés dans une conversation philosophique et politique passionnante.
Une humanité aux prises avec son lot de contradictions, aliénations, injustices et impasses. Le théâtre donne à voir et à juger… tout en divertissant ! "Deux acteurs, deux musiciens, un technicien et c’est parti ! "

 

---> Dialogues d'exilés chez Amazon en livre de poche

 

 

L'Achat du cuivre

 

2099 Jul

 

Le théâtre de l'âge scientifique est capable de faire de la dialectique une jouissance. Les surprises que réservent l'évolution logique, progressive ou saccadée, et l'instabilité de tous les états de choses, l'humour des contradictions, ce sont autant de plaisirs que procure la vitalité des hommes, des choses et des processus, et ils rehaussent l'art de vivre en même temps que la joie de vivre. Tous les arts contribuent au plus grand de tous les arts, l'art de vivre.

 

---> Achat du Cuivre chez Amazon

 

 

Dans la jungle des villes

 

2100 Jul

 

Brecht prend le soin, avant le début de sa pièce, d'avertir le lecteur : "Vous vous trouvez à Chicago en l'année 1912. Vous observez deux êtres humains se livrer comme sur un ring un inexplicable combat, et assistez au déclin d'une famille, venue de la savane jusque dans la jungle de la grande ville. Ne vous cassez pas la tête sur les motifs de ce combat, mais prenez part aux enjeux humains, jugez sans parti pris la manière de combattre de chaque adversaire, et portez toute votre attention sur le dernier round."

 

---> Dans la jungle des villes chez Amazon en livre de poche

 

 

Histoires de monsieur Keuner

 

2101 Jul

 

Monsieur Keuner disait : " Moi aussi, un jour, j'ai pris une contenance aristocratique (vous savez : droit, raide et hautain, la tête rejetée en arrière). C'est que j'étais debout au milieu d'une eau qui montait. Quand elle m'arriva au menton, je pris cette contenance-là. "

 

---> Histoires de monsieur Keuner chez Amazon

 

 

Têtes rondes et Têtes pointues

 

2102 Jul

 

Initialement, Brecht a voulu adapter Mesure pour mesure. Mais nous sommes au début des années trente et le danger du fascisme devient de jour en jour plus menaçant. Au cours de son travail, il transforme donc la pièce de Shakespeare en une parabole qui n'est rien d autre qu'une attaque en règle contre les idées racistes que propageait le parti national-socialiste dirigé par Hitler. Les riches Têtes rondes qui tiennent le pouvoir dans un pays qui s'appelle Yahoo, fraternisent, in fine, avec les riches Têtes pointues pour faire pendre les pauvres des deux races. Brecht donne comme explication du malheur le capitalisme. Mais serait-il la seule cause des persécutions raciales ? Quoi qu il en soit, il se pourrait que la pièce soit aujourd hui mieux entendue et appréciée à sa juste valeur que du vivant de Brecht.

  

---> Têtes rondes et Têtes pointues chez Amazon

 

 

Me Ti, livre des retournements

 

2103 Jul

 

Inspiré par la doctrine de Mo Tzu - on reconnaîtra aussi dans Me Ti le frère chinois de Monsieur Keuner - ce Livre des retournements mêle aux idées fondamentales du vieux philosophe des façons modernes de penser, établissant des rapprochements avec notre passé, notre histoire et notre réalité actuelle. Les choses neuves elles-mêmes, précise Brecht, sont dites "dans le style des écrivains anciens". Mi En-leh (Lénine), To Tsi (Trotsky), Fan Tse (Anatole France), Fe Hu-wang (Feuchtwanger) et Ko (Korsch, le maître de Brecht), discutent ici de la "grande méthode" : de la dialectique et du comportement dialectique. En Ni En on reconnaîtra Staline. Comme les Entretiens d'Epictète, le Livre des retournements est un petit manuel de morale. "Me Ti enseignait : le destin de l'homme, c'est l'homme."

 

---> Me Ti, livre des retournements chez Amazon

 

 

Ecrits sur la politique et la société

 

2104 Jul

 

---> Ecrits sur la politique et la société chez Amazon

 

 

Baal

 

2105 Jul

 

Pièce de jeunesse (écrite en 1918), elle sera modifiée à plusieurs reprises par son auteur jusqu'en 1954. Cette pièce, pleine de réminiscences d'Arthur Rimbaud, raconte la vie dénuée de sens d'un jeune poète maudit, Baal, brûlant la vie par tous les bouts et la noyant dans le schnaps, cherchant à combler un vide existentiel, il se nourrit de sexe et de poésie. La pièce le dépeint comme un personnage bestial, taciturne et provocateur.

 

---> Baal chez Amazon en livre de poche

 

 

Schweyk dans la Deuxième Guerre Mondiale

 

2106 Jul

 

Si je puis me permettre, monsieur le chef, je connais professionnellement le bestiau. Y en a beaucoup qui le voulaient. Il a une tache blanchâtre à l'oreille gauche, c'est bien ça ? Il appartient à monsieur le conseil ministériel Vojta. C'est la prunelle de ses yeux, une petite bête délicate : il ne bouffe que si on l'implore à genoux et encore... si c'est du veau. C'est la preuve qu'il est pure race. Ceux qui ne sont pas pure race sont plus intelligents, et ceux qui sont pure race sont plus distingués, c'est surtout eux qu'on vole. Ils sont tellement dégénérés qu'il leur faut trois domestiques pour leur dire quand il faut chier et ouvrir la gueule pour bouffer. C'est comme ça avec les gens distingués.

 

---> Schweyk dans la Deuxième Guerre mondiale chez Amazon en livre de poche

 

 

Le débit de pain - Rien à tirer de rien

 

2107 Jul

 

Bertolt Brecht a travaillé ces deux pièces de 1929 à 1930. Il y traite des conséquences de la crise économique et du chômage dans le Berlin de ces années. Dans Le Débit de pain, le personnage central est la veuve Niobe Queck (avec ses cinq enfants). Rien à tirer de rien est l'histoire d'une carrière improductive. De même que Brecht était parvenu avec Fatzer, fragment à des formes nouvelles pour des contenus nouveaux, il introduit ici le "penseur" qui exprime dans des entretiens avec les comédiens son opinion sur la pièce et la représentation. À l'époque audacieuses dans leur forme, ces pièces n ont rien perdu de leur actualité.

 

---> Le débit de pain / Rien à tirer de rien chez Amazon en livre de poche

 

 

Journaux et Notes autobiographiques

 

2108 Jul

 

  

---> Journaux 1920-1922, suivi de notes autobiographiques 1920-1954 chez Amazon

 

 

Le Roman des Tuis

 

2109 Jul

 

Le dernier roman de Brecht est un grand casse-tête "chimois" (c'est en Chime qu il se déroule), resté en chantier pendant plus de vingt ans. Au départ, la trouvaille d un nom : le Tui, qui désigne "l'intellectuel de ce temps des marchés et marchandises, le loueur de l'intellect". Ensuite, parmi les esquisses et les parties rédigées, c'est au lecteur de trouver non seulement la morale, mais aussi la fable : une satire des idéologies à la mode entre les deux guerres, des mandarins bourgeois et de la République de Weimar qui fut selon Brecht conçue, dirigée et abattue par les intellectuels d'Ebert à Hitler, un Tui chassant l'autre. Ce roman contient aussi, "à distance", une autre histoire : la naissance d'une nouvelle caste de Tuis, marchands de formules à la solde des partis totalitaires, que Brecht ne cesse d'imiter et d'éviter à la fois, mêlant le prêche et l'esquive. Mais Le Roman des Tuis est également une fable sur le pouvoir des fables, et sur l'écriture même de Brecht : une avancée en terre inconnue, brûlée, au-delà des repères établis du politique et du social, dans un étrange no man's land qui est le paysage-héritage de ce temps, de la jungle des villes à la terre dévastée par la guerre.

 

---> Le Roman des Tuis chez Amazon

 

 

La Pléiade

 

2111 Jul

 

---> Bertolt Brecht dans la Pléiade